Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2018 6 28 /04 /avril /2018 20:43

2 nuits sur la plage de Karathona à l’est de Nauplie, repos, réparation des feux arrières (c’est fait Mumu, nous sommes en règle), repos, et bain de mer et de soleil.

plage de Karathona
plage de Karathona
plage de Karathona

plage de Karathona

En pleine forme pour la visite d’Epidaure. On commence par le dessert : quelque pas sous une allée ombragée et il est là éclatant de lumière. Adossé au mont Kynortion, exposé au sud est, le marbre blanc du théâtre resplendit au soleil.

théâtre

théâtre

Un descendant de Polyclète (le sculpteur) l’a construit au IVème siècle avant JC. C’est l’un des théâtre les plus achevés et les mieux conservés du monde antique. On accède à la scène (circulaire, 20m de diamètre) par de très hautes portes, les paradol.

les hautes portes: paradol.

les hautes portes: paradol.

Il faut bien sur monter pour bien apprécier la beauté du théâtre : 6500 places à l’origine, doublé par la suite. D’abord, les vues depuis la gauche. Admirez la pinède

d’Epidaure à Ermioni
d’Epidaure à Ermioni

Puis du centre

d’Epidaure à Ermioni
d’Epidaure à Ermioni

et de la droite

d’Epidaure à Ermioni
d’Epidaure à Ermioni
d’Epidaure à Ermioni

c’est tellement beau qu’on oublie qu’on a chaud, même en avril. J’ai oublié : l’acoustique est extraordinaire. Bien sur, on n’arrive pas à suivre une conversation depuis le haut car 10 ou 15 personnes chantent ou déclament en même temps.

Même Marie Christine quitte le site à regret.

d’Epidaure à Ermioni

On passe devant le musée avant de poursuivre la visite. Bien sur des statues et bas-reliefs.

 statues et bas-reliefs.
 statues et bas-reliefs.
 statues et bas-reliefs.
 statues et bas-reliefs.

statues et bas-reliefs.

des restes de frises, des chapiteaux

frises, des chapiteaux
frises, des chapiteaux
frises, des chapiteaux

frises, des chapiteaux

et une belle collection d’outils de chirurgie : le site est dédié à Asclépios, médecin chirurgien objet d’un culte dès le VIéme avant J.-C. Il est fréquemment représenté avec le bâton des augures ou s’enroulent 2 serpents : c’est l’origine du caducée.

outils de chirurgie et Asclépios,
outils de chirurgie et Asclépios,
outils de chirurgie et Asclépios,

outils de chirurgie et Asclépios,

Plus bas, le Katagogéion qui comprenait le sanctuaire, le temple d’Asclèpios et les parties réservées au soins et hébergement des malades. Difficile de se faire une idée, il reste peu de pierres debout mais l’ensemble devait être impressionnant

Katagogéion
Katagogéion

Katagogéion

On passe devant les restes du Gymnase et de la palestre ; à gauche le stade dont les gradins sont en cours de restauration.

le stade

le stade

Un peu plus loin, le Tholos, bâtiment circulaire qui avait une structure labyrinthique lui aussi en pleine restauration. 

A noter, on inclut des fragments antiques dans des blocs ou colonnes récentes: un travail remarquable de précision

le Tholos

le Tholos

Dernier monument, l’Abaton dont il reste quelques colonnes était le dortoir sacré : les malades étaient soumis au bain purificateur, jeûnaient, puis y dormaient allongés sur les peaux des animaux sacrifiés.

l’Abaton
l’Abaton
l’Abaton

l’Abaton

Fin de la visite. En repartant vers la côte, nous traversons Didyme ou se trouvent 2 cratères que la tradition locale attribue à des météorites. Le 1er, visible de la route au milieu des oliviers

 cratère de Didyme

cratère de Didyme

le second bien caché au bout d’un chemin est plus grand et plus profond. Un petit tunnel nous amène à mi hauteur

d’Epidaure à Ermioni
d’Epidaure à Ermioni

A quelques mètres une chapelle

 une chapelle
 une chapelle

une chapelle

A part les traditionnelles icônes, 2 fresques très abîmées

fresques très abîmées
fresques très abîmées

fresques très abîmées

de l’autre côté du cratère, une autre chapelle plus petite et moins décorée

l'autre chapelle

l'autre chapelle

Nous quittons ce site rafraichîssant qui est dû a un effondrement de terrain, les météorites n’y sont pour rien et nous rejoignons Koilada, joli port de pêche.

 Koilada, joli port de pêche
 Koilada, joli port de pêche

Koilada, joli port de pêche

Nous passerons la nuit au bord de la baie, nos voisins étaient très silencieux.

d’Epidaure à Ermioni
d’Epidaure à Ermioni

le lendemain, passage à Portohéli, station de vacances et port de départ pour les îles.

Portohéli
Portohéli

Portohéli

Puis Ermioni ou nous passerons la nuit (de presque pleine lune) au port

Ermioni
Ermioni
Ermioni

Ermioni

avant d’embarquer pour Hydra demain

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de loisirs-en-camping-car
  • : Un apperçu de nos voyages en camping car, mais aussi de nos autres loisirs: vitrail, fusing, photo, dessin, cuisine...
  • Contact

Profil

  • loisirs-en-camping-car
  • Retraité actif, passionné de voyages en camping car (ou autres), curieux de tout, bricoleur (de moins en moins...), pratiquant le vitrail, le fusing, le dessin, aimant manger et cuisiner et tout plein d'autres choses encore.
  • Retraité actif, passionné de voyages en camping car (ou autres), curieux de tout, bricoleur (de moins en moins...), pratiquant le vitrail, le fusing, le dessin, aimant manger et cuisiner et tout plein d'autres choses encore.

Recherche

Archives

Catégories